artisan du web

Christophe Lemaire

 

Christophe Lemaire

Travailleur indépendant basé sur Aspères près de Sommières dans le Gard.

N° SIRET : 494 334 485 000 13

Informaticien de formation (maîtrise d'informatique à l'université d'Orléans).

Orienté développement PHP/ MySQL. Intégration HTML CSS.

 

définition : informaticien compétent, capable de prendre en charge tous les aspects de vos projets et de respecter votre cahier des charges et les contraintes liées à votre activité.

Le principal avantage de l’artisan du web, c’est sa rapidité d’exécution et la qualité de son travail. En effet, il ne s’occupe que d’un ou deux projets à la fois et est donc en mesure d’apporter toute son expertise pour la pleine réalisation de vos objectifs.

Un artisan du web ce n’est pas un spécialiste en programmation ou un expert en référencement, mais une personne qui possède les notions nécessaires et suffisantes pour mener votre projet du cahier des charges à la mise en service et au recettage.

Toujours joignable et compréhensif, il vous offrira une prestation sur mesure.

Comparé à d’autres prestataires, il peut mettre en avant sa grande qualité d’écoute, sa disponibilité, son conseil ainsi que sa capacité d’évolution et de formation permanente pour surmonter une fréquence d’obsolescence technologique très élevée dans le domaine des TIC.

Charte qualité :

Bardamu ?

Bardamu est le personnage principal du roman de Louis-Ferdinand Céline : Voyage au bout de la nuit.

Petit encart de pub littérature
J'en avais trop vu moi des choses pas claires pour être content. J'en savais trop et j'en savais pas assez. Faut sortir, que je me dis, sortir encore.[...]Même à se masturber dans ces cas-là on n'éprouve ni réconfort, ni distraction. Alors c'est le vrai désespoir.
Ce qui est pire c'est qu'on se demande comment le lendemain on trouvera assez de forces pour continuer à faire ce qu'on a fait la veille et depuis déjà tellement trop longtemps, où on trouvera la force pour ces démarches imbéciles, ces mille projets qui n'aboutissent à rien, ces tentatives pour sortir de l'accablante nécessité, tentatives qui toujours avortent, et toutes pour aller se convaincre une fois de plus que le destin est insurmontable, qu'il faut retomber au bas de la muraille, chaque soir, sous l'angoisse de ce lendemain, toujours plus précaire, plus sordide.
C'est l'âge aussi qui vient peut-être, le traître, et nous menace du pire. On n'a plus beaucoup de musique en soi pour faire danser la vie, voilà. Toute la jeunesse est allée mourir déjà au bout du monde dans le silence de vérité. Et où aller dehors, je vous le demande, dès qu'on n'a plus en soi la somme suffisante de délire ? La vérité, c'est une agonie qui n'en finit pas. La vérité de ce monde c'est la mort. Il faut choisir, mourir ou mentir. Je n'ai jamais pu me tuer moi.
Le mieux était donc de sortir dans la rue, ce petit suicide.

En 1996, je faisais mon premier site internet (en HTML, javascript et Java) sous le pseudo de Bardamu. C'était un jeu littéraire appelé « A la recherche du domaine mystérieux » basé sur la navigation hypertexte dans des extraits de romans. Près de 20 ans plus tard, ça n'a pas pris une ride ;)

 

A la recherche du domaine mystérieux

Route de Cassis, Calanques de Marseille